Adieu la tête (Benka)

Emission Zelenka avec Benka

L’émission de Zelenka du 09/09/2019 a eu pour invitée Benka (Svetlana Ben) venue de Biélorussie. C’est une chanteuse, musicienne, poétesse de langue russe, actrice, metteuse en scène et leader du groupe cabaret «Серебряная свадьба» (« Noces d’argent ») de 2005 à 2016. Elle a interprété trois chansons avec Otava Yo dont « Adieu la tête ».

Cette émission, contrairement aux coutumes de Zelenka, ne s’est pas tenue en direct. Elle a été enregistrée dans une pépinière « Alexeïevskaya Doubrava » dans la région de Saint Pétersbourg. Benka est venue à Saint Pétersbourg à l’occasion d’un séminaire au théâtre des marionnettes « Karlsson Haus ».

Benka qui d’après son diplome est metteure en scène de théâtre des marionnettes a évoqué ses débuts en tant que chanteuse. « Je suis née chanteuse de cabaret, mais je ne le savais pas ». Elle a commencé à chanter des chansons françaises en jouant de l’accordéon russe. Benka dit qu’elle aimait mélanger l’élégance française avec la simplicité agricole de sa manière de jouer.

Voici l’extrait de l’émission avec « Adieu la tête »:

« Adieu la tête » par Benka et Otava Yo

Voici le clip original du groupe « Noces d’argent », assez délirant et qui vaut le détour:

« Adieu la tête » par les Noces d’argent

C’est Benka qui écrit les paroles et invente la mélodie de ses chansons. Comme elle a dit pendant l’émission: « J’ai l’imprudence d’écrire des textes ». L’arrangement a été réalisé par les musiciens des « Noces d’argent ».

Nous vous laissons savourer les paroles:

Et les gens passent : gens hérissons, gens-canifs,
Gens du genre « raconte-moi tout de ta vie ».
Gens-garages,
Gens-hâches,
Du caviar intello plein la grosse tête,
Gens-carpettes.

Les gens qui sont muraux,
Les gens au sol étalables,
les gens aux veines introuvables,
Les gens polygonaux,
D’insatisfaction abyssale,
Gens au morbide moral
Et qui font mal qui font mal qui font mal…

Refrain: Je suis debout, la rue qui court m’entoure.
J’ai l’air grisé, mais j’ai fière figure.
Je dis : « Contact! »
A tous les doutes je dis : « Niet ! »
Adieu, chère tête, envole-toi, tête,
Proschaï, moïa golova,
Adieu, la tête !

Les gens marchent : une tête, deux têtes, trois têtes,
Digèrent les faits, articulent des let- let- let- lettres.
Crânes et leurs boîtes,
Coléoptères et milles-pattes,
Cerveaux, molaires et canines magnifiques,
Globes oculaires et accès de panique.

Carapaces fracassées, excès d’information,
Quittances déchirées, spatiales stations,
Et les tirs mortels
Et les joies de l’école maternelle
Et les pensées d’un morbide moral
Et qui font mal qui font mal qui font mal…

Refrain : Je suis debout, la rue qui court m’entoure.
J’ai l’air grisé, mais j’ai fière figure.
Je dis : « Contact! »
A tous les doutes je dis : « Niet ! »
Adieu, chère tête, envole-toi, tête,
Proschaï, moïa golova,
Adieu, la tête !

Voici les paroles pour les russophones:

А люди идут, люди-ежи, люди-ножи,
люди такие "возьми им все да и расскажи",
люди-гаражи, 
люди-топоры
с головами, полными мыслительной икры,
люди-ковры...

Люди настенные,
люди напольные,
люди тонковенные,
люди многоугольные,
ничем никогда не довольные,
люди больные
и бОльные, бОльные, бОльные, бОльные, бОльные...

А я стою средь улицы бегущей
и вид имею пьющий но весьма цветущий.
Я говорю: "Ключ на старт!
Сомнениям нет!"
Прощай голова. Лети голова.
Прощай. Моя. Голова.
Adieu la tête!

А люди идут: одна голова, две головы, три головы,
переваривают факты выговаривают бук-бук-бук-буквы.
Черепные коробки, 
сороконожки и жуки,
великолепные мозги,
коренные и клыки,
глазные яблоки 
и приступы паники.

Проломанные панцири, 
переизбыток информации,
 космические станции 
и рваные квитанции,
и выстрелы контрольные, 
и радости дошкольные, 
и мысли больные
и бОльные, бОльные, бОльные, бОльные, бОльные...

А я стою средь улицы бегущей
и вид имею пьющий но весьма цветущий.
Я говорю: "Ключ на старт! Сомнениям нет!"
Прощай голова. Лети голова.
Прощай! Моя! Голова!
Adieu la tête!

Laisser un commentaire